MENU
Recherchez votre formation
  • Accueil >
  • Nos formations >
  • Devenir aide-soignant : un métier d’engagement au service des autres, passionnant, en pleine évolution.
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Devenir aide-soignant : un métier d’engagement au service des autres, passionnant, en pleine évolution.

Vous souhaitez intégrer notre institut de formation d’aides-soignants.

Vous recherchez des informations sur  les modalités d’admission, les dates de rentrée…

Nous vous remercions de vous destiner au métier d’aide-soignant, un métier d’engagement au service des autres, passionnant, dans lequel vous vous sentirez utile, un métier en pleine évolution, …

Saisissez l’opportunité d’intégrer une formation courte pour vous préparer au diplôme d’Etat avec de nombreuses offres d’emploi à la clé dans différents secteurs.

Les informations sur les modalités d’admission et le nombre de places de formation seront disponibles au 1er trimestre 2020.

Afin de vous préparer à cette formation et mieux connaître le métier d’aide-soignant, n’hésitez pas à lire le(s) témoignage(s) ci-dessous d'élèves diplômés.

N’hésitez pas à consulter les avis de personnes qui ont suivi la formation dans notre institut de formation en cliquant sur le lien : https://labonneformation.pole-emploi.fr/annonce-formation/diplome-tat-aide-soignant-deas-521474

 N’hésitez pas à venir à consulter notre Facebook : Institut de formation des Pays de la Loire – Croix-rouge française

Vous êtes salarié, fonctionnaire, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre employeur ou avec votre conseiller en évolution professionnelle,

Vous êtes demandeur d’emploi, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre conseiller Pôle Emploi ou Mission locale ou avec votre conseiller en évolution professionnelle,

Vous êtes actuellement en lycée, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre centre de formation.

Témoignage de Lailati, 39 ans, élève aide-soignante - IFAS Croix-Rouge française Le Mans - Rentrée de septembre 2018

Témoignages d'Adrian et Théo, 19 ans, élèves aides-soignants - IFAS Croix-Rouge française de Reze - Rentrée de septembre 2018

Lailati

Adrian et Théo

Qu’est-ce qui vous a motivé pour suivre la formation ?

J’ai élevé mes enfants et j’étais sans emploi. Je sentais qu’il me manquait quelque chose.

J’ai choisi une profession pour moi, pour prendre soin des autres et me sentir utile.

J’ai déjà travaillé en restauration et en usine mais je n’avais pas le sentiment d’être utile.

J’ai fait un stage découverte de la profession aide-soignante dans un service de soins. Et un jour, un patient m’a dit : « qu’est-ce que nous ferions sans vous ? ». Ça m’a touché et  je me suis sentie fière de l’avoir aidé.

J’ai compris que j’étais utile, et que j’aimais prendre soin des autres, être à leur contact, avoir des échanges et des relations humaines.

J’ai travaillé un peu comme ASH (agent en service hospitalier) et j’aurai pu rester comme ça mais je voulais aller en formation pour connaitre les bases et les techniques pour assurer ma sécurité et celle du patient.

Depuis le début de la formation, je me sens bien intégrée dans le groupe. Tout le monde a le même objectif. On se côtoie, on partage.

Adrian : Théo ? On se connait depuis 15 jours…le début de notre formation

Pour moi, mon désir de devenir aide-soignant est venu après mon service civique réalisé en EHPAD

L’aide-soignant, c’est celui qui est en première ligne avec l’infirmière, disponible. 

Théo : oui,  ceux que j’ai rencontré aussi …disponibles et souriants… les premiers arrivés

Et ils m’ont donné envie…le sentiment que chaque patient est unique, c’est comme ça que je vois mon futur métier.  Pour en être sûr, j’ai travaillé comme agent de service en EHPAD et je m’y suis plu.

Alors, je me suis accroché pour réussir mon concours et voilà ! Avec Adrian, on voit ce métier de la même façon. 

Adrian : un métier de femmes ?  On est déjà deux dans la promo à penser le contraire !

Faire la toilette à une personne,  on imagine plein de choses mais dans la réalité, apporter du bien-être et partager une complicité avec la personne, ça motive ! 

Théo : ce que je découvre de la formation me plait déjà beaucoup car toutes les dimensions de la personne sont abordées, la maladie bien-sûr, mais aussi comment comprendre et aborder les patients. 

Adrian : et puis dans la promo, on trouve tous les âges …pour certains, l’âge de mes parents… mais comme ils ont une expérience  et qu’ils partagent avec nous… on se sent un peu « professionnel » et c’est très formateur et motivant pour nous.

ars_logos_pays_de_la_loire

Logo_Pays_de_la_Loire

Haut de page